? Surface of the sun - John Murphy ?

Micro-oneshot que l'on peut situer au niveau de la maj 87 de SOL, lorsque Nolan est "recueuilli p ar les jumeaux Beckers, après la mort de Shawn.

 

*     *

*

 

Une nouvelle vie....?

Il a été rare, dans ma vie, que je me sente aussi bien qu'ici. Au milieu de ces deux-là, de ces deux jumeaux parfois bizarres, mais aussi tellement incroyables. Je dois avouer que je n'ai rien à leur reprocher et me demande même comment cela peut-il être possible, qu'il puisse exister sur terre, des gens aussi désintéressés. Des gens qui, comme eux, vous tendent la main en n’attendant strictement rien en retour. Vous y croyez, vous? Moi, en tout cas, j'ai encore bien du mal à le réaliser. Je ne suis pourtant rien, pour eux, dans leurs vies respectives : ils n'avaient donc aucune obligation à mon égard, pas la moindre. Jeffrey n'était pas obligé de me proposer de venir vivre avec lui et sa soeur Et surtout, elle, n'était absolument pas censée l'accepter, cela! Vous ne trouvez pas? Personnellement, à leur place, je ne l'aurais pas fait. J'aurais simplement pensé que « c'est la vie, p'tit gars, pleure et apprend à te relever ensuite, seul », si j'avais été à la place de Jeffrey, voyant un pecnot orphelin au plus bas parce qu'il avait perdu famille et mentor. Peut-être est-ce moi qui ne suis pas normal, après tout. Peut-être que les gens dits « normaux » sont tous comme eux, si cela se trouve. Je ne sais pas, mais trouve toute cette histoire bien perturbante. Cela dit, je m'amuse réellement aujourd'hui et je ne le comprends pas, cela ne me ressemble pas ; d'être aussi heureux. J'ai même ri aux éclats hier en mettant une branlée à Jeffrey au Monopoly. Eva pouffait aussi, alors qu'elle n'était pas non plus très riche, à ce moment-là! Mais la pingre faisait sa maligne et elle avait d'ailleurs bien raison, en fait, parce qu'elle avait eu la chance de posséder les rues orange, jaunes et vertes et que les avoir, celles-là, est généralement un signe de prospérité future, à ce jeu! J'ai décidément été bien trop brave de lui vendre mon seul terrain jaune pour lui permettre de construire ensuite dessus pour très vite nous dépouiller méchamment par la suite! Jeffrey, par contre est littéralement maudit à ce jeu, le pauvre, les terrains les plus putrides étaient les siens et son sens des affaires laisse franchement à désirer ; heureusement qu'il est plus malin au sein du gang parce que sinon, nous ne serions pas les chefs du cartel dominant en Allemagne, ça c'est certain! En parlant de gang, Jeffrey n'en a plus vraiment reparlé depuis le soir du drame... Je pense qu'il s'offre une sorte de pause, un peu comme des vacances forcées. Mais au fond de moi, je crois que j'ai peur qu'il finisse par tout laisser tomber. Après tout, cela serait compréhensible, il semble avoir tellement perdu par notre faute... Sa femme et ses gosses. Je serais le premier à le comprendre, finalement, s'il lâchait le gang et reprenait sa vie en main ; s'il le pouvait réellement.. Personnellement, je le lui souhaite de tout coeur, mais je sais bien que s'il le tentait, il aurait peu de chance de vivre vieux, malheureusement. On a trop d'ennemis, nous, les Shinings... Et cela me fait mal de me dire que lui aussi, ce type pourtant exemplaire, pourrait finir le crâne éclaté par une balle, dans une ruelle sombre ; je ne veux pas y penser, car je ne le supporterai pas. Mais ce tragique destin est plus que réel et peu sont ceux qui y échappent, lorsqu'ils veulent quitter notre monde, cela une triste réalité ; il faut en avoir conscience. Et moi, cela me terrifie au plus haut point et de plus en plus. Pour Jeff, pour les siens, et pour moi aussi... Suis-je destiné à soit suivre les traces de mon père, ou alors à me faire assassiner froidement, si je désire une autre vie que celles de mes prédécesseurs? Quelle bonne blague.. Lorsque j'y repense, j'en arrive à me demander ce qu'on fiche tous, dans ce monde qui nous  retient en cage. Que nous apporte le gang, finalement? Pourquoi aimons-nous tellement être ces gens de l'ombre qui contrôlent, dominent et dirigent tout, et parfois même le pays tout entier? Quel est donc l'intérêt réel d'une telle puissance? Si au fond, elle ne nous réserve toujours que des destins malheureux, sombres, et tragiques. Je n'en peux plus... Parce que moi, tout ce que j'aimerai aujourd'hui, c'est de continuer de vivre ces petits plaisirs simples de la vie que je découvre peu à peu aux côtés des jumeaux. C'est ce qu'espérait ma mère, elle aussi. C'est ce que mon père n'a jamais voulu lui accorder... Et il est mort pour cette raison. Entrainant ensuite Shawn dans sa tombe, dans son profond caveau de dégénérés stupides, et j'en ai marre, de tout cela! Nous sommes bien trop égoïstes, finalement. Persuadés de nos bonnes actions, de notre supériorité et de notre contrôle sur le pays, nous en oublions le plus important. LA VIE! Nous ne sommes que des sous-merdes, au fond. Et j'en ai marre... Tout en étant en ce moment pathétiquement endormi contre Eva, alors qu'elle et Jeffrey regardent le final de Secret Story en gloussant comme des pintades. Nous sommes tous les trois sur le canapé du salon, assis côte à côte. Ces deux crétins font un boucan monstre, mais j'en suis fan et m'endors très vite, bercé par leurs rires de hyènes attachantes. Je ne veux et ne demande rien de plus... Je ne veux qu'une vie remplie de cela. De ces petites choses simples qui rendent vivant...


En aies-je seulement le droit?